Accueil > Actualités

Formation d’orthopédiste orthésiste podologiste : un métier d’avenir

17/10/2018

L’objectif de ce métier est d’apporter de l’aide au patient, pouvoir le soulager, redonner de la fonction à ses membres ». Lucas Germier

Un parcours sinueux

Lucas Germier, après un baccalauréat en économie, a eu du mal à trouver sa voie. Après des tentatives d’études supérieures en économie, puis en arts plastiques, il s’oriente vers le BP de préparateur en pharmacie. Il obtient son diplôme en 2014. Il travaille dans ce domaine jusqu’en 2017 sur Perpignan. Sauf que « je n’y retrouvais plus ce côté manuel qui me plaisait a priori », explique Lucas Germier. Lors de ses études, une formatrice lui avait parlé des formations d’orthopédiste orthésiste podologiste. En 2017, il contacte la CCI de Vaucluse, puis le Fongecif pour une prise en charge financière. En septembre 2017, il débute sa formation.

De la théorie à la pratique

De septembre à janvier, Lucas Germier a appris la théorie avec des cours sur l’anatomie et a eu une vision globale du corps. « On nous a expliqué tout ce qui a trait au déplacement du corps : squelette, muscles, ligaments. Car c’est un métier où on l’on assiste le corps afin d’aider un membre à se réhabiliter dans sa fonction », souligne Lucas Germier.

Lors de sa première période de stage en janvier, il a pratiqué chez un kinésithérapeute, puis chez un orthopédiste orthésiste.

De février à avril, il est retourné à l’école pour poursuivre son apprentissage des bases.

C’est hypergratifiant de fabriquer quelque chose de A à Z.  Lucas Germier

Pour son professeur de podologie, David Bonnet : « Ce métier allie un métier intellectuel (anatomie, pathologie) et un métier manuel (fabrication). C’est captivant. D’ailleurs ce que j’essaye de leur transmettre, c’est ma passion. Cette passion doit être le moteur de leur activité ». En ce moment, il est à nouveau en stage à Esprit Orthopédie à Vaison-la-Romaine. « J’y apprends de nouvelles méthodes, je me fais mon expérience et j’acquière une certaine vision du métier. L’appareillage doit être adapté au patient, à sa pathologie et à son quotidien. Il faut tout prendre en compte », souligne Lucas Germier. Esprit Orthopédie a été créée en 2015 par un ancien de l’école Sud Formation Santé. Thibault Parjadis « croit en ce métier d’avenir ». Et d’ajouter : « C’est un métier très enrichissant où la relation soigné-soignant est très forte. Ce métier est peu connu, mais mérite de l’être car il recrute. » Thibault Parjadis accueille de nombreux stagiaires, car ce n’est pas toujours évident de trouver un stage. J’essaye de transmettre à Lucas mon expérience, mon vécu. Il faut aussi sortir des sentiers battus pour trouver le bon appareillage pour la bonne personne.

90% à 100% de réussite

Sud Formation Santé est un établissement certifié ISO 9001. Le campus s’étend sur 7 500 m². La formation orthopédiste orthésiste podologiste est validée par un titre de niveau III inscrit au répertoire national des certifications professionnelles. La formation dure 1 700 heures réparties en 1 300 heures d’enseignement général, scientifique et professionnel et 400 heures de stage en entreprise. Coût de la formation : 10 000 euros. A la clef : un emploi en collaboration directe avec les médecins, les pharmaciens et les magasins de matériel médical ou en cabinet libéral. Il existe 2 000 orthopédistes orthésistes podologistes en France. « C’est une profession qui recrute », insiste Dominique Blandin Arnaud, directrice de Sud Formation Santé.

Son avenir

« Après la formation, j’aimerai trouver un emploi chez un orthopédiste orthésiste podologiste. Je souhaiterai être salarié pendant 5 ans. Puis pourquoi pas me lancer à mon compte et créer mon propre cabinet dans les Pyrénées Orientales d’où je suis originaire », aime à penser Lucas Germier.





Les jeunes donnent leur avis en ligne à propos du Service national universel

11/10/2018

Le Service national universel s’adressera à tous les jeunes de 16 ans, garçons et filles, et sera mis en place progressivement à partir de l’année prochaine. Du 10 au 19 octobre 2018, les jeunes ont la possibilité de participer à la conception de ce projet en répondant à une consultation en ligne.

Le Service national universel s’adressera à tous les jeunes de 16 ans, garçons et filles, et sera mis en place progressivement à partir de l’année prochaine. Il sera composé de 2 grandes périodes : 

  • Une partie obligatoire d’un mois entre 16 et 18 ans, dans la continuité du parcours citoyen, pour vivre une expérience collective, dont une partie en hébergement, qui associerait des apprentissages et une initiation à l’engagement au service des autres. 
  • Une partie facultative entre 16 et 25 ans tournée vers l’engagement au service des autres et fortement incitée par la reconnaissance et les avantages que donneront cette expérience aux jeunes volontaires. 

Depuis juillet 2018, les organisation de jeunesse (syndicats étudiants, représentant des parents d’éleves, et de nombreuses associations) sont largement consultés pour participer à la conception du Service national universel. La consultation nationale regroupe une phase d’auditions des organisations de jeunesse, des syndicats d’étudiants, des représentants des parents d’élèves et acteurs associatifs, une phase de consultation des jeunes dans les territoires et une consultation en ligne, qui a lieu du 10 au 19 octobre 2018.

Pour donner votre avis c’est ici et cela pendant 9 jours ! 





La Ministre du Travail fait sa rentrée au CFA d'Avignon

10/10/2018

"La ministre du Travail en visite au CFA d’Avignon, géré par la Chambre de commerce et d’industrie de  Vaucluse, a rencontré des élèves en BP et Nicolas Leydier, formateur et préparateur, le 7 septembre 2018.

Une ambiance de ruche. Une nuée de blouses blanches pilonnent de concert la poudre au fond de leur mortier. L’ambiance habituelle du CFA de pharmacie de la Chambre de commerce et d’industrie de Vaucluse (CCI). Enfin presque… Ce 7 septembre 2018 est une journée particulière pour les élèves, observés par le préfet, un député, des officiels consulaires, des journalistes, du personnel de sécurité… Il est 11h10 quand Muriel Pénicaud, ministre du Travail qui clôture ses visites de CFA par ceux d’Avignon et de Carpentras, entre dans le labo de TP.
– « On fait beaucoup de préparations en pharmacie ?, demande la ministre à Nicolas Leydier, préparateur et enseignant.
– Aujourd’hui il y a beaucoup de pharmacies spécialisées. Dans les officines “pures”, il y a de moins en moins de préparations.
La ministre se penche vers une élève assise :
– Le BP se fait en combien d’année ? 2 ans ? Et vous, vous êtes en première ou deuxième année ? Qu’est-ce qui vous a amenée à choisir ce métier ?
– J’ai toujours voulu faire ça depuis que j’ai fait mon stage de découverte en 3e.
Florence Hertel, la directrice du CFA d’Avignon, précise : « C’est une formation qui ne se fait que par  l’apprentissage ». Muriel Pénicaud, attentive, acquiesce, puis se tourne vers une autre élève : « Et vous ? »
– Le domaine de la santé m’a toujours intéressée. J’ai travaillé deux saisons en pharmacie pour ranger les rayons et ça m’a beaucoup plu. »
La ministre s’arrête près des paillasses, se penche, observe, « à l’écoute », apprécie la directrice du CFA."......

 Téléchargez la suite et l'intégralité de l'article publié par Porphyre.
 





Centre de ressources

10/10/2018

Permanences :

  • lundi de 11 h à 12 h et de 13 h à 14 h (selon les semaines)
  • mardi de 8 h 30 à 10 (selon semaine)
  • mercredi de 13 h à 14 h
  • jeudi de 8 h 30 à 10 h ou de 8 h 30 à 12 h (selon semaine)
  • vendredi de 9 h à 12 h (selon semaine)

Ce lieu est accessible à l'ensemble des apprenants pendant les horaires d'ouverture du campus, au bâtiment C.
En dehors de ces créneaux, n'hésitez pas à en demander l'ouverture à la vie scolaire.

Notre CDI offre des ouvrages tels que :

  • manuels scolaires dans toutes les disciplines (quelques nouveautés sont arrivées)
  • ouvrages ou abonnements consacrés à Sud Formation Santé ASH
  • ouvrages de littérature : roman, théâtre, poésie, des bandes dessinées (des classiques comme des contemporains)
  • dictionnaires, manuels de grammaire...
  • ouvrages variés : thèms de culture générale BTS, fiches de technologie culinaire...
  • ouvrages de référence, spécifiques : dans les domaines de l'hôtellerie restauration, la gastronomie, les grands chefs, la santé...
  • périodiques, revues qui s'adressent à tous comme sciences humaines, M le magazine du monde, Sommeliers International....
  • mise à disposition de l'info culturelle d'Avignon
  • cd
  • ordinateurs à disposition

Fonctionnement :

Tous ces ouvrages peuvent être consultés sur place ou être empruntés (une fiche est disponible sur le bureau à cet effet). Il est donc indispensable, pour veiller au bon fonctionnement, d'identifier son emprunt en cas d'absence).

Quelques propositions de lecture pour la rentrée :

  • Pour les classes de CAP, de la littérature jeunesse : La belle Adèle Marie Desplechin, Rhinocéros Eugène Ionesco…
  • Pour toutes les classes : La Vague Todd Strasser, Chagrin d’école Daniel Pennac, Ensemble c’est tout Anna Gavalda…
  • Pour l’épreuve de Culture générale en BTS : Seuls avec tous, Seuls au monde, Patients Grand Corps Malade, Mygale Thierry Jonquet…
  • Pour les étudiants de la Santé : Méthodologie de l’intervention en travail social Cristina De Robertis, Carnet d’Anatomie, Anatomie pour le mouvement Calais-Germain et toujours ASH Actualités Sociales Hebdomadaires…
  • Pour les amoureux de BD : Comme un chef Benoît Peeters et Aurélia Aurita, En cuisine avec Alain Passard…
  • Pour les gourmets : On va Déguster et On va déguster la France François-Régis Gaudry
  • Et pour les BTS Diét : La cuisine de référence Michel Maincent Morel




CEREMONIE DES DIPLOMES 2018

17/09/2018

Cette année, la cérémonie des diplomés s'est déroulée à l'Opéra Confluence : Haute en couleur et innovation !
Les professeurs se sont transformés en acteurs et ont joué une pièce de théâtre, dont voici un retour en images :





Nouveau à Sud Formation Santé : le BTS SP3S !





Création du Campus 3A

20/10/2017

Le campus 3A est un label du ministère de l’éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui vise à soutenir, par la formation, la politique régionale et territoriale de développement économique de la filière alimentaire.
Le Campus des Métiers et des Qualifications 3A constitue un écosystème territorial d’excellence labellisé. Il regroupe des centres de formations, des organisations professionnelles et interprofessionnelles, des entreprises, des pôles de compétitivité, d’innovation et de recherche et des centres de transfert de technologie pour créer, ensemble, les conditions territoriales nécessaires au développement économique des filières agricole, agro-alimentaire et alimentaire par l’amélioration de la formation et de l’insertion professionnelle.

Suivez le lien pour découvrir les innovations :
http://www.campus3a-paca.fr/





Le 11 octobre, le Campus CCI va célébrer les 3 décennies d’Erasmus+

28/09/2017

Qui sont les étudiants français qui partent en Erasmus ?

Le « portrait » des bénéficiaires du programme européen d’échanges montre notamment qu’en France, les filles partent plus que les garçons.


Téléchargez l'article rédigé par Le Monde




Sud Formation Santé sur le réseau Facebook

28/01/2016

L'actualité de notre école est visible sur le réseau Facebook. Rejoignez-nous.